Notre périple de 3700 Km dans l'ouest américain en sep 2001 et en "cinémascope".
Cliquez sur les panoramiques pour les agrandir
Half Dome ( Yosemite Park )
El Capitan
Yosemite National Parc

Amoureux de nature et de faunes sauvages, ce parc est fait pour vous ! Yosemite Parc est un concentré de ce que l’on pourrait trouver chez nous dans les alpes ou les pyrènes à ceci près que tout est démesuré, comme d’habitude au Etats-Unis. Des cascades en veux-tu en voilà, des rivières, des sapins, de TRES GRANDS sapins (séquoias géants), des montagnes rocheuses de toutes les formes, des points de vues magnifiques ( half dôme, glacier view point) , des falaises abruptes ( El capitan est la plus haute falaise entière du monde : 900 mètres de tombant ), des lacs, des animaux sauvages ( ours …) et moins sauvages ( écureuils … ).
Nous sommes resté 2 nuits (nous avions réservé une nuit via internet à l’origine) dans les « Canvas tentes Cabin » au Curry Village. Les nuits étaient fraîches en septembre et nous avons apprécié nos sacs de couchages en plus des couvertures fournies.
Nous sommes partis en randonné le lendemain matin de notre arrivée vers « Vernal Fall » ( 3 heures de marche) qui vaut le détour. Malheureusement, le débit de l’eau en septembre n’est pas fantastique au vue de photos prisent au printemps. L’avantage, c’est que l’on ne se prend pas de douche en montant en haut de la cascade ;-)

Vernal Fall
 
Saddlebag lake
Un ecureuil qui a un petit creu
Conseils :
Munissez vous de bonne chaussure de marche, car vous êtes en montagne !
Faite le plein de provision avant d’entrer dans le parc car tout y est forcement plus chère.
Ne sous estimez pas les mises en gardes contre les ours dans le parc. Ils ont un odoras très très développé et son capable de sentir un jambon beurre à des Kms !
Un sapin qui a poussé sur un rocher !
 
Les séquoias géants
Anecdotes :
C’est en sortant du parc que l’on a croisé notre premier ( et dernier) ours. Il traversait la route tranquillement avant de s’enfoncer dans les bois. Ni une ni deux, je gare la voiture sur le bas côté et j’attrape l’appareil photo pour lui courir à près. Il avait malheureusement (ou heureusement pour moi!) 100 mêtres d’avance. J’ai quand même réussi à faire une photo … de son culs ;-). Complètement inconscient !
Mon ours !
 
Les orgues de basalte de Devils Postpile
El Capitan